USTICA AUJOURD’HUI



Depuis plusieurs années il a été reconnu le grand intérêt naturaliste de cette île qui est protégée par deux réserves : la Zone Marine Protégée, créée en 1986, et la Réserve Terrestre, créée en 1997, régissant les activités qui gravitent autour de l’île, au-dessus et au-dessous de la mer. De plus en plus on vise à un éco-tourisme focalisé à la sensibilisation, au respect et à la préservation de la beauté de ce « petit rocher ». Bien que certainement la plongée et la mer sont les plus attractifs, la minuscule île d’Ustica propose une gamme d’alternatives intéressantes. Vous pouvez faire de magnifiques excursions à vélo le long de la route qui suit l’île, il y a de nombreux chemins piétonniers près de la côte (chemin de midi) ou dans la partie intérieure de l’île (excursion au bosquet) qui on peut se faire pour explorer la nature de l’île.

 

Le paysage végétal était autrefois dominé par l’Olea europea var. sylvestris et le Pistachier lentisque, dont aujourd’hui on reste la seule preuve du toponyme « Oliastrello ». Suite à la destruction rapide et complète de la garrigue pour fins commerciales, presque toute l’île a été mise en culture : l’exploitation intense du territoire a entraîné la transformation radicale du paysage végétal de l’île : rares sont aujourd'hui les bouts survivants de garrigue, tandis que l’île est caractérisée par des pâturages permanents dominées par une graminée pérenne, le barbon hérissé (Hyparrhenia hirta).


Les collines de l’île sont recouvertes de forêts de pin implantés d’Alep Pinus halepensis. On peut voir la typique végétation méditerranéenne: haies de figuier de Barbarie, Artemisia arborea, Allium Allium ampeloprasum, Quercus ilex, Calicofone spinosa, Capparis spinosa et beaucoup d’autres. Les espèces endémiques de l’île sont le Limonium bocconei, qui, ainsi que le Crithmo-Limonietea et les aspects intéressants de Lentisque, Sparzio, Alaterno et Euforbia, ont contribué à la création de la réserve.

 

Pour les gens paresseux on recommande de louer un cyclomoteur ou de faire un tour en bateau pour découvrir les baies les plus cachées ! À ne pas manquer est la grotte secrète... pas facile à trouver, mais vraiment d’une beauté suggestive et excitante, que vous ne devriez pas manquer. Laissez-vous emporter par les odeurs et le bruyant silence rompu seulement par le murmure de la mer, plongez dans une des baies avec un irrésistible eau transparente, profitez d’un passionnant coucher de soleil d’un des endroits les plus élevés et suggestifs sur l’île. Pour les amateurs d’ornithologie, on peut admirer différentes espèces soit sédentaires (chardonneret, moineau, verdier, fauvette mélanocéphale, cisticole des joncs, faucon pèlerin, crécerelle, procellariidé) que migrateurs (aigrette, héron cendrés, cigogne blanche et noire, milan royal, grue, Chevalier guignette , etc.) qui accomplissent leur migration habituelle vers le chaud et il semble qu’il se donnent rendez-vous dans cette l’île.


Et le soir? Vous devez profiter de la cuisine d’Ustica avec des plats simples mais réalisés spécifiquement pour vous faire déguster les produits typiques de l’île, la lentille, soit en tant que plat principal qu’en combinaison avec les crevettes de ces eaux, le Parapandalo, ainsi que du poisson frais préparé dans divers et faciles façons. Ne manquez pas le magnifique feu d’artifice du 24 août, le jour où on célèbre le Patron Saint Bartolomeo, honoré avec une unique et caractéristique procession dans les rues de la ville dans l’après-midi du même jour. Par contre, le 19 septembre on organise une fête en l’honneur de Saint Bardolicchio. Le dernier dimanche de mai, on célèbre la Madone des pêcheurs : une procession parcourt les rues du pays à partir de l’église principale jusqu'à l’arrivée au port. Ici, la statue de la Madone est placée sur un bateau de pêcheurs qui se déroule autour de l’île.




Qualche scorcio





Scopri di più su Ustica



Français