PLONGEE



Secca della colombara



À environ 500 mètres de la côte nord de l’île, on trouve un autre des sites plus spectaculaires d’Ustica et de la Méditerranée: un haut-fond avec un plafond à environ 3 mètres qui est ce qui reste d’un des cônes volcaniques qui avaient formé l’île d’Ustica. Son emplacement et sa forme créent un habitat naturel pour une multitude d’organismes différents. Ici aussi, nous pouvons faire plusieurs parcours selon les niveaux et les brevets : pour les plus experts il y a un beau mur qui de 12 mètres tombe verticalement jusqu'à 42 mètres ! La paroi est entièrement recouverte d’éponges, Astroides et Parazoathus et il y a beaucoup de nudibranches cachées ici et là. Dans les diverses fissures qu’on trouve, ne sera pas difficile d’apercevoir des mostelles, anguilles de mer, mérous, murènes et coryphènes. À la fin du mur il y a une belle éponge en forme de cône, très rare en Méditerranée et à l’intérieur, avec un peu de chance, nous pouvons photographier une crevette ou un anthias ! Ici on trouve des rochers recouverts de gorgones et on peut admirer quelque branche de faux corail noir : Gerardia savaglia! Un autre chemin nous conduit à des profondeurs accessibles même aux débutants et à 20 mètres on peut rencontrer des nuages de tanudes, sargues, salpes, mérous qui ici semblent avoir trouvé leur lieu de rencontre préféré. Et encore des mèrous badèches, dentés, pagres, puissants sérioles et vortex de barracudas. Et tout cela en une seule plongée ! Si ça ne suffit pas, depuis dix ans, il y a aussi l’épave d’un cargo qui transportait blocs de marbre, échoué à 24 mètres et rompu juste à proximité du haut-fond.



Alcuni scorci della Secca della colombara







Plongez avec nous





Français